Comment vaincre la procrastination ?

Plus tôt cette semaine, je t’ai préparé un article sur la procrastination, qu’est-ce que c’est et comment elle se manifeste (en tout cas chez moi). J’ai également identifié 3 principales raisons qui me poussaient à procrastiner.

A l’attaque ! Il est temps de vaincre la procrastination. Plus tôt tu termines une tâche que t’as pas envie de faire, plus vite tu seras libéré !  Voici donc mes quelques astuces pour lutter contre la procrastination.

vaincre la procrastination

1. RÉSERVER UNE LARGE PLAGE HORAIRE DANS SON AGENDA

Regarder son agenda et trouver une plage horaire libre plus large que la durée de la tâche à effectuer (entre 30 minutes et plusieurs heures en fonction de la tâche à effectuer). Planifier de faire cette tâche ET UNIQUEMENT cette tâche pendant cette plage horaire. Par exemple, je dois prendre rendez-vous chez le dentiste, je mets dans mon agenda de 10h30 à 11h « appeler le dentiste ». Bien évidemment ça me prendra pas 30 minutes mais maximum 5 minutes mais si je suis en retard d’un rendez-vous passé et que j’ai un imprévu (la voisine qui frappe à la porte), il me restera forcément 5 minutes pour appeler, et donc j’aurais plus d’excuse pour procrastiner, j’appellerai ce fichu dentiste. (Pour info, j’ai horreur de prendre des rendez-vous médicaux par téléphone, et en espagnol, je t’en parle même pas).

2. FAIRE LES TÂCHES QU’ON « NE VEUT PAS » FAIRE EN DÉBUT DE JOURNÉE

Le matin, on est frais et plein d’énergie, il est donc plus facile d’entreprendre une tâche qui demande un effort. Il faut donc prévoir de faire des tâches ingrates le matin pour se débarrasser de celles-ci et profiter à fond du reste de la journée (j’ai appris ça dans mes cours de gestion du temps et des priorités). Une fois que c’est fait, on est content pour la journée et on a oublié les désagréments de cette tâche alors que si au contraire on la garde pour la fin de la journée, on aura l’esprit occupé, on sera potentiellement stressé et on aura peut être même pas l’énergie de le faire !

3. INFORMER SON ENTOURAGE DE SES TÂCHES QUE L’ON DOIT FAIRE

En informant d’autres personnes de ces tâches, la prochaine fois qu’il t’entendront te plaindre de ton téléphone portable qui marche pas ou de leur message pas reçu, ils pourront te rappeler que c’est parce que t’as toujours pas pris le temps de changer de téléphone portable. En gros, ils te feront la morale et ça te mettra la pression. Oui je sais, c’est un peu tendre le bâton pour se faire battre mais après tout, fallait pas procrastiner !

4. PROFITER DU MOMENT POST-PROCRASTINATION

Généralement, quand on termine une tâche qu’on n’avait pas envie de faire, on est hyper satisfait après, comme si on avait accompli quelque chose d’extraordinaire. Il est donc important  de se rendre compte de cet état de satisfaction et surtout de réaliser qu’en fait cette tâche n’était pas si dure à réaliser qu’elle n’en avait l’air et qu’on aurait pu le faire avant. Ce mode d’esprit t’aidera au fil du temps à te raisonner quand tu procrastines : « j’exagère pas un peu là ? »

5. S’AUTO-RÉCOMPENSER APRÈS AVOIR FAIT QUELQUE CHOSE QUI NOUS A COÛTÉ

Vu qu’il n’y a que nous pour savoir à quel point c’était dûr d’entreprendre une certaine tâche quoi de mieux que de négocier avec soi-même une récompense en échange de cette labeur. Par exemple, quand je procrastine sur le sport, au moment où je décide d’aller courir, je me motive en me disant qu’à mon retour je m’offre une soirée bien-être avec bain moussant etc… Après tout, il faut juste allier l’utile à l’agréable.

6. DIVISER DES TÂCHES COMPLEXES ET QUI PRENDRONT DU TEMPS EN PLUSIEURS ÉTAPES

Si vraiment tu as une tâche que tu ne peux pas accomplir en une journée, le mieux est de la répartir en plusieurs petites tâches et les répartir dans le temps. Par exemple, au boulot, je dois faire 20 montages photos différents à partir d’une base de photos de plusieurs milliers.

1. Lundi : J’alloue 2h pour sélectionner les photos que je veux utiliser

2. Mardi matin : Je programme 1h pour faire un Benchmark et identifier les meilleurs logiciels pour faire des montages en faisant quelques tests

3. Mardi aprem : Je me prends 1h30 pour faire les différents montages

4. Mercredi : Je valide les premiers montages avec mon patron pour incorporer ses commentaires et je savoure les commentaires positifs pour me remotiver

5. Jeudi : Je prends 1h pour faire les changements demandés et revalide les propositions

6: Vendredi : Je vais chez l’imprimeur et voilà !

Si je n’avais pas procrastiné, c’est ce qui se serait passé, au lieu de ça j’ai commencé cette mission en mai et je l’ai terminé y’a à peine 2 semaines, le temps de me remotiver entre chaque étape !

Bon je pense t’avoir bien briefé sur la procrastination et je t’ai livré mes propres astuces pour la vaincre. J’espère que cet article t’aidera à gagner en productivité et en bien-être intérieur. En tout cas pour moi, rien que le fait de m’en rendre compte aide à lutter et à se raisonner contre ce fléau !

Et toi, quelles sont tes techniques anti-procrastination ?

Edit: Merci au Huffington Post d’avoir relayé cet article sur leur site !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

6 commentaires

  1. Encore une astuce.
    le soir à la fin du boulot, avant de fermer l’ordi, faire une petite liste de ce qui a été réalisé. C’est chouette, ça fait plaisir, et c’est là qu’on se rend compte que la journée n’a pas été perdue. On en profite pour mettre sur le bloc-note ce qu’il faut faire le lendemain.

    Bon boulot
    Alexandre
    take a breath and be relax

  2. Super article, j’ai commencé aussi, il n’y pas longtemps à organiser des plages horaires plus larges, pour gérer les imprévus et ne pas se sentir frustré de ne pas toujours « coller » au planning du jour. Sinon, moi tous les matins, je désigne les 3 plus importantes tâches à faire du jour, pour ensuite les réaliser au moment le plus idéal notamment le matin comme tu le dis. C’est ce qu’on appelle les « 3 PITs », tiré de la méthode ZTD (Zen to Done), une revisite simplifié du célèbre « Getting things done ».

    1. Super ces précisions, je vais me renseigner sur ces méthodes ! La technique des 3 tâches a aussi été suggérée par hello nobo un peu plus haut. Il semble qu’elle a des adeptes, je devrais moi-même l’adopter ☺️

  3. Merci pour cet article très utile! J’ai une autre astuce anti-procrastination: tous les soirs, je note 3 choses à faire le lendemain. Je me limite à trois, car sinon ma to-do list peut vite devenir très très longue, et ça peut être contre-productif: je finis par ne rien faire de cette liste, ou alors seulement les tâches qui me plaisent. En me limitant à 3 objectifs, je m’oblige à en choisir au moins une qui me plaît moins. Et comme 3 tâches, ce n’est pas insurmontable, je finis toujours par les accomplir!

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !