Je n’ai pas de projet et non, ce n’est pas une tare !

pas de projetsIl y a un peu plus d’un mois, j’ai fêté mon anniversaire. Pour beaucoup d’entre nous, les anniversaires sont le moment de prendre des nouvelles et je n’ai évidemment pas échappé à la règle ! Cependant, cette année une nouvelle question m’a été posée par plusieurs amis et m’a perturbée. Cette question la voici : Alors, t’as un projet en particulier ?

A cette question pourtant anodine, je me rappelle avoir répondu quelque chose d’assez vague sur les dernières choses qui se sont passées depuis qu’on n’avait pas échangé de nouvelles. Mais en me rendant à l’évidence j’ai réalisé que NON, JE N’AVAIS PAS DE PROJETS !

C’est grave docteur ?

A en croire cet articleoui ! Cependant, même si cette situation m’a fait culpabiliser au début, je ne suis pas tout à fait d’accord avec lui. D’après moi, on peut très bien avoir 26 ans et ne pas avoir de projets. Et en aillant parlé avec un ami j’ai réalisé que ce n’est pas une tare, loin de là ! Si tu veux savoir pourquoi, lis attentivement cet article.

1. Je suis heureuse dans mon quotidien

Commençons par le commencement, comme expliqué dans l’article 26 ans, l’âge du bonheur ? je suis actuellement heureuse ! Je me sens bien dans mon quotidien, je n’ai pas à me plaindre d’une quelconque situation et je n’ai donc pas envie de changer quoi que ce soit. Ainsi, je n’éprouve pas pour le moment le besoin de me lancer dans un nouveau projet. Je savoure cette liberté et ce bonheur, tout simplement !

2. J’ai récemment terminé plusieurs projets

Les projets ça va, ça vient ; et heureusement d’ailleurs ! J’aime les projets, j’en ai eu et j’en aurais. J’ai récemment atteint mes objectifs professionnels en obtenant un travail permanent et un job qui me plait comme je l’ai dit dans mon article Alors, ça fait quoi d’être en CDI. J’ai également atteint mes objectifs personnels en m’installant en couple et en me stabilisant dans une ville au moins à moyen terme. J’ai aussi lancé mon blog, projet auquel je pensais depuis quelques temps avant de me jeter à l’eau. En résumé, j’ai récemment atteint mes plus gros projets et je suis actuellement dans une période où je souffle. Je reprends de l’énergie au lieu de me jeter tête baissée dans un nouveau challenge. Et la encore ça fait du bien, tellement de bien que ça peut durer encore plusieurs mois je pense !

3. Je vis l’instant présent

Qui dit projet dit futur. Or, justement depuis quelques temps, je me suis mise en tête de profiter du présent quitte à en oublier un peu le futur. Enfin, il ne faut pas exagérer, je ne l’oublie pas complètement mais je ne me focalise pas dessus. En effet, j’ai des objectifs en tête et je réfléchis aux moyens de les atteindre, c’est vrai, mais vu que je pense que je suis sur la bonne voie, je me laisse aller. Je ne fais donc pas de projet et je laisse les choses se faire temps qu’elles m’amènent vers la bonne direction. Ca fait un bien fou de se laisser aller et d’avoir l’esprit libre !

4. Je souhaite clôturer tous mes en-cours

Quand on parle de projet, on parle bien souvent d’investissement. Que ce soit en temps ou en argent, les ressources nécessaires à l’investissement sont loin d’être illimitées. Ayant déjà dépensé une certaine partie de mes ressources financières pour mes études, j’aimerais clôturer ce chapitre avant de me lancer dans un nouveau projet qui me demandera des fonds (voyage de longue durée, achat de voiture ou appartement, fonder une famille etc). De même en termes de temps, mes nouvelles responsabilités me demandent beaucoup d’énergie au travail et en ce qui concerne mon temps libre, j’aime le passer sur la blogosphère, les réseaux sociaux et à l’acquisition de nouvelles connaissances. A quoi bon se lancer dans de nouveaux projets si on a ni temps, ni argent ?

5. J’ai envie de profiter sans complication

Par définition un projet a un début et une fin. La fin étant la concrétisation du projet et donc le résultat tant attendu. Et comme le dit l’expression de Nicolas Machiavel : « la fin justifie les moyens ». Or justement, pour les raisons évoquées plus haut, je n’ai pas forcément envie de mettre les moyens en ce moment. En plus de ça, comme je l’ai appris grâce à ma collègue en charge de la gestion du changement, chaque projet induit un changement et je n’ai pas envie de passer par les différentes étapes du changement, la fameuse courbe du deuil. Comme tu peux le lire dans cet article, en période de changement, il faut dans un premier temps accepter la fin de la situation actuelle et ensuite évoluer jusqu’à être satisfait par la nouvelle situation. La courbe du changement se présente comme ceci :

courbe du changementLa courbe du changement (source)

Je sais pas toi, mais moi quand je vois ça, ça me donne pas trop envie de laisser tomber ma situation de bonheur actuelle pour passer par des états tels que la colère, la peur, la tristesse etc… Enfin en tout cas, pas pour le moment !

En conclusion… ne pas avoir de projet, c’est pas grave !

Ne pas avoir de projets, ce n’est pas grave ! Surtout pas quand tu sors d’une période de changements intenses et que tu es enfin heureux dans ta situation actuelle. Il y a des moments où il faut savoir profiter et recharger ses batteries pour mieux redémarrer. En revanche, je ne pense pas que cette situation puisse durer toute une vie, en tout cas pas pour moi. J’aime les projets, ceux sont eux qui me font avancer dans la vie, m’enrichissent et je pense que c’est le cas pour la plupart des gens. Alors non, ne pas en avoir n’est pas une tare mais ne jamais en avoir va certainement te faire passer à côté de ton bonheur et ton épanouissement !

Et toi, as-tu des projets ? Comment vis-tu ta situation actuelle ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

15 commentaires

  1. Justement après des études acharnées pour réaliser un projet j’ai décider d’arrêter. La raison est simple: j’en peux plus. Je ne vis plus. Ce qui m’énerve c’est que je ne peux pas échappé comme toi au fait d’avoir un projet car il m’en faut justement vu que mes parents veulent que je trouve un travail. Moi je me sens éreinté, je n’en peux plus et honnêtement je ne sais pas si je reprendrai un jour du plaisir à faire quelque chose.
    Ca fait du bien de lire ton article en tout cas et de voir qu’il y’a des gens qui n’ont pas envie n’ont plus de se projeter dans des projets. C’est relaxant et on se sent moins seule. Je devrais parler à mes parents sans doute, mais là il s’agit de travail et je doutes qu’ils m’écouteraient dans ce domaine! En tout cas merci l’article fait du bien !

    1. Merci pour ton commentaire. Certains projets sont colossaux et le tien semble l’être puisqu’il demande plusieurs années d’implication. Je comprends qu’aujourd’hui tu sois fatiguée surtout si d’autres personnes te mettent la pression et te demandent toujours plus. Si c’est possible, peut etre qu’il vaut mieux essayer de prendre du recul pour réfléchir à ce qui te plait et te réinvestir dans un projet qui te tient à coeur quand tu as les idées plus claires. Sinon, si tu ne fais pas les projets pour toi, tu risques de ne pas prendre plaisir. Bon courage, j’espère que tu trouveras une solution qui rende ta situation plus convenable 🙂

  2. Oui c’est intéressant Ms toi tu es heureuse. Moi je suis seule celib depuis 6ans boîte en difficulté peu d amis . Alors je n ai plus de jus. Ms mini projets st des pertes de poids rencontrer des gens…ms seuls on avance pas. Dc facile pr toi de dire je profite je me relaxe blabla .au final ton blog c’est plus étalé ton bonheur que de donner des vrais conseils.

    1. Hello Mindie. Cet article se base surtout sur mon expérience et ma prise de recul par rapport à une question qui m’a été posée plusieurs fois à un moment donné. Donc effectivement, tu ne trouveras pas de conseils explicites qui répondent à ta situation. De plus, n’étant pas dans ta situation et n’ayant pas de connaissances particulières en psychologie, je ne pense pas être la meilleure personne pour te donner de vrais conseils.

      Cependant, je dirais que si on extrapole les propos de cet article on peut voir les messages suivants :
      – il est parfois bon de prendre du recul pour déculpabiliser une situation
      – la vie n’est pas linéaire, il y a des hauts et des bas, c’est normal
      – se concentrer sur l’aspect positif des choses peut permettre de regagner confiance pour aller de l’avant même dans les moments de doute

      Bon courage !

  3. Bon du coup, moi qui vient d’écrire un article où je donne des fiches pour organiser ses projets, je culpabilise d’en ajouter une couche après avoir lu le tien!

    Ceci dit, je suis d’accord avec tout ce que tu écris! C’est bien d’avoir des périodes de breaks sans projet, où on profite de ce que l’on a. J’ai toujours un projet, ou en tout cas une idée de projet en tête. Mais pour la plupart, je les garde justement pour plus tard, car je n’ai pas forcément l’envie, ni le besoin, ni même les finances pour les mener à bien. Mais ça me fait toujours du bien d’y penser, de rêver un peu, sans forcément me mettre la pression pour les réaliser tous dans l’instant. Au contraire, je prends mon temps pour finir les projets que j’ai en cours, et effectivement, je pense que souffler et apprécier le chemin parcouru entre deux gros objectifs est nécessaire!

    1. Nolwen, tes fiches sont très sympas ! C’est justement super ton idée de faire une liste des projets que tu souhaites faire. Tu peux souffler entre tes projets et quand tu te sens prête tu te lances. Il y a peut être des projets que tu aimerais entreprendre bien plus tard et qu’il est bien de marquer pour s’organiser quand on a plus de temps ou de moyens. L’un n’empêche pas l’autre, avoir des projets en tête c’est bien mais constamment se mettre la pression pour le principe d’avoir des projets c’est non. Au plaisir de voir de nouveaux articles avec des ressources sur ton blog 🙂

  4. J’aime beaucoup cette vision des choses, bien moins stressante que l’habituelle ritournelle qui demande de toujours courir aprés 3000 projets à la fois. Etre heureuse devrait etre un projet à plein temps. Mais bon, j’ai du mal à ne pas avoir de projets en cours! Tellement de choses à faire et peu de temps autour des heures de travail…

    1. Bon courage à toi ! Il est vrai qu’avoir des projets est plus difficile à gérer quand on a un travail à temps plein. Mais nos projets sont censés nous rendre plus heureux. Un mal pour un bien donc ! Quand t’auras atteint tes objectifs, n’oublie pas de prendre un break pour souffler, tu apprécieras davantage tes prochains projets 😉

  5. Moi aussi, j’ai un projet:
    Vivre l’instant présent.
    Etre conscient de la plénitude de cet instant-ci, ne pas tirer de plans sur une quelconque comète et ne pas me retourner sur ce qui est passé, savourer l’instant présent.

    Alexandre
    Take a breath and be relax

  6. Intéressant ton approche. Mais je constate en te lisant que au final tu as quand meme des projets. Un projet professionnel. Ce blog n’est il pas quelque part un projet ?

    Je suis d’accord que la formulation pourrait paraitre agressive, mais quasiment tout le monde avance aujourd’hui, avec des projets, aussi petits qu’il soient. le coeur de mon article que pour être heureux il faut avoir un projet qui vous est personnel, et en être conscient. S’occuper de ses enfants et leur donner tout sont temps libre, est en soi un projet.

    bon courage dans tes projets, en cours et futurs.

    1. Hello moutonbreak.

      Oui tout à fait, comme mentionné, des projets j’en ai eu et j’en aurais (d’ailleurs je suis déjà sur un nouveau projet… comme quoi cette période n’aura pas duré si longtemps).
      Je suis d’accord avec ta vision. La différence entre ton article et le mien est plus sur la sémantique du mot « projet » que sur le contenu, car au fond je pense qu’on pense les deux qu’il faut suivre ses propres envies et que l’essentiel est d’être heureux !

      En fait, mon article est plutôt en réponse à l’aspect obligatoire / systématique du projet. J’ai parfois l’impression qu’il faut constamment avoir des projets, qu’il n’y a que ça qui est vu comme une réussite. Et le fait de se rapprocher des 30 ans rajoute une pression supplémentaire : avoir une belle carrière, devenir propriétaire, te marier, faire des enfants ; la société et ton entourage s’attend souvent à ce que tu aies des projets comme ceux-ci (et parfois certains se permettent de te rappeler ton « retard »). Voilà, cet article était pour dédramatiser cette situation. Chacun son rythme, chacun ses projets et l’essentiel c’est d’être heureux !

      Très bonne continuation à toi et à tes projets !

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !