10 idées pour rentabiliser ton temps dans les transports en commun

C’est la rentrée, et qui dit rentrée dit ? Reprise !  Tu te revois la routine quotidienne métro / boulot / dodo… autant dire, la déprime … Et bien non ! Comme d’habitude dans ce blog on PO-SI-TI-VE (comme avec Carrefour). Tu vas pouvoir faire pleins de choses utiles ; des choses que tu ne fais même pas en vacances ! Difficile à croire ? Et pourtant ! Avec le temps que tu passes dans les transports en commun, la liste des possibilités est énorme. Que tu utilises le bus, le métro ou le train voici une liste d’idées pour rentabiliser ton temps dans les transports en commun.

que-faire-dans-les-transports

1. Lire de bons bouquins

La chose la plus répandue dans les transports en commun est la lecture. Que tu utilises ton bouquin, ta liseuse électronique ou encore ta tablette, les transports en commun te permettent de te plonger dans un bon livre, chose que tu n’aurais peut-être pas le temps de faire une fois chez toi !

2. T’informer sur l’actualité

S’il y a bien une chose que je fais le matin dans mon trajet pour aller au travail est de m’informer sur un site d’actualité. Personnellement, j’utilise l’appli France 24, qui me convient bien car elle aborde des sujets variés et couvre bien les principales actualités du jour. Avant d’habiter à Madrid, prendre des news était loin d’être systématique, naturel voire même quelque chose qui m’attirait.  Depuis que je l’ai intégré à ma routine matinale bus / métro, j’arrive au boulot informée et bien briefée… et j’en tire beaucoup de satisfaction. En effet, ça donne pas mal de sujets de conversation à la machine à café et m’évite les situations embarrassantes (un conflit en Palestine ? Ah bon !).

3. Trier tes emails

Que tu aies accès à tes emails pros ou persos, tu reçois sûrement des emails qui ne t’intéressent pas. Au lieu de perdre 20min de ton temps au boulot ou pendant la pause café, autant profiter des transports en commun pour supprimer les emails non importants (newsletters, messages de masse, pubs etc) et repérer les emails important à répondre au plus vite. Comme ça une fois arrivé, tu sais ce que t’as à faire et tu gagnes en productivité !

4. Ecouter des podcasts

Facile d’accès dans quelconque situation, écouter des podcasts est la chose idéale dans les transports en commun. Que tu souhaites écouter des débats, des enregistrements humoristiques, suivre des cours ou progresser en langue il y en a pour tous les goûts ! En plus, la passivité dont on fait part dans les transports en commun nous permet de nous concentrer pleinement sur le contenu du podcasts. De mon côté, je l’ai pas mal utilisé au début pour écouter des cours d’espagnol à mon arrivée à Madrid et ça m’a permis de me mettre rapidement dans le bain. C’est aussi une bonne alternative pour ceux qui ne peuvent pas faire les éléments ci-dessus à cause du monde ou parce que ça donne la nausée.

podcast transports en commun

5. Réfléchir à des thèmes d’article pour ton blog

Toujours pour éviter d’être passif dans les transports en commun, pourquoi ne pas commencer à penser à tes futurs articles de blog ? Souvent c’est dans le bus et le métro que les idées me viennent à l’esprit, je les note et ça me permet d’éviter la panne d’inspiration. D’ailleurs cette idée d’article m’est venue dans le bus en rentrant du travail !

6. Lire et commenter tes blogs préférés

Une autre chose que tu peux faire dans le même thème si tu as accès à internet est de lire les blogs que t’aimes. Personnellement, j’aime me rendre dans mon fil d’actu sur Hellocoton pour consulter les derniers articles de mes blogs préférés. Si j’ai le temps, je laisse même quelques commentaires. Une fois rentrée chez moi, ma veille n’est plus à faire, je peux directement attaquer l’écriture de nouveaux articles sur mon blog !

7. Faire tes courses

Là encore si tu as accès à internet et que tu veux gagner du temps, tu peux tout simplement faire tes courses en ligne ! Aujourd’hui il est très facile et accessible de faire ses courses en ligne et d’aller uniquement les récupérer au drive voire même se les faire livrer. En France mes proches utilisent beaucoup Leclerc Drive car le shopping peut se faire en plusieurs temps, depuis plusieurs téléphone même (à partir du moment où on utilise le même compte) et toutes les modifs sont prises en compte jusqu’à la validation du panier. Ce gain de temps est juste incroyable.

8. Tricoter ou faire du crochet

Une chose que je voyais pas mal faire dans les transports en commun à Paris est le tricot. Ayant testé ce nouveau passe-temps l’année dernière, je dois avouer que c’est très relaxant et qu’il comble très bien les moments vides. Il demande peu de matériel (une pelote et des aiguilles ou un crochet) et se fait sans trop réfléchir à partir du moment où on sait ce que l’on souhaite faire. A faire en automne hiver quand on arrive à trouver une place assise.

9. Te relaxer

En fin de journée, dans les transports en commun on est souvent fatigué voire même stressé. En attendant de rentrer chez soi pour décompresser après une journée stressante, tu peux déjà commencer à te détendre. Pour ceci, il y a de très nombreuses manières. Quelques idées : tu peux te mettre de la musique relaxante sur ton MP3/téléphone, écouter des discussions abordées dans radio médecine douce (en podcast ou en ligne), faire des respirations profondes, te faire des auto-massages discrets sur les mains ou les tempes etc…

10. Te muscler

Mais qu’est-ce qu’elle dit celle là, y’a des fois on peut même pas bouger dans les transports en commun, comment tu veux qu’on se muscle ?

Et bien non, figures-toi qu’il n’est pas nécessaire de faire de grands mouvements pour se muscler. De simples contractions des abdos ou des fesses peuvent sculpter ton corps. Alors pourquoi ne pas profiter des trajets en transports en commun pour te dessiner un joli corps ? Besoin d’inspiration ? Tu en trouveras dans le livre 10 minutes pour soi présenté dans mon article Mes 3 petits livres bien-être préférés à moins de 7€ . Tu peux également regarder la vidéo suivante extraite du site doctissimo :

toujours aussi EMBÊTANT les transports en commun ?

Avec 10 idées concrètes pour ne pas perdre ton temps dans les transports en commun, tu es paré(e) pour la rentrée. Savoir que tu rentabilises ton temps dans les transports en commun va certainement t’aider à relativiser sur la durée que tu passes à commuter ! Je suis sûre que grâce à ces conseils tu vas d’ailleurs faire plus de choses que les gens qui ont la chance d’avoir tout à côté.

Et toi, quelles sont tes astuces pour ne pas perdre de temps dans les transports en commun ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

3 commentaires

  1. J’aimerais tellement pouvoir me relaxer dans le rer mais avec les relous qui crient et ceux qui poussent sans raison valable trop difficile … Par contre je te rejoins sur beaucoup d’autres points !

    1. Ahhhh le RER !!!! j’habite à Madrid et bien que j’aie plus d’1h de trajet en transports chaque jour (métro et bus), je crois que je le vis beaucoup mieux que si j’avais ne serait-ce que 20min de RER par jour. C’est vrai que tous les transports en commun ne permettent pas tous de faire ce que l’on veut. J’espère au moins que dans cette liste tu as trouvé quelques idées pour rendre ce trajet moins pénible (lecture, podcast, idées d’articles etc…). Bonne continuation à toi 😉

  2. Moi j’adore les transports en commun pour justement pouvoir faire tout ces trucs. Il y a un moment je téléchargeais des podcasts de la bbc et j’ai beaucoup améliorer mon écoute comme ça ! Malheureusement je travaille aujourd’hui dans une zone ou il n’y a pas de transports en commun (j’ai fait des recherches et si je veux aller au travail en bus, je dois partir de chez moi à 5h30 du matin au lieu de 8h20 en voiture…), j’aimerais bien retrouver une routine avec le métro / bus ^^

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !