Comment décrocher un emploi suite à un stage ?

Ce n’est un secret pour personne, s’insérer dans la vie professionnelle est souvent un challenge ; surtout pour les jeunes diplômés. Pour échapper à la fameuse période interminable de recherche  entre la fin des études et la première embauche, beaucoup de stagiaires misent légitimement sur leur dernier stage pour obtenir un emploi. Or, pour être embauché, il faut non seulement que l’entreprise offre des opportunités mais aussi et surtout convaincre qu’on en vaut la peine. Ayant observé plusieurs cas d’embauche post-stage dans les entreprises dans lesquelles j’ai travaillé, j’ai identifié plusieurs attitudes qui mènent à la réussite !

Decrocher-un-emploi-apres-stage

Voici donc 7 attitudes à adopter pour mettre toutes les chances de son côté lorsque l’on souhaite obtenir un emploi à la fin de son stage.

1. fournir un travail de qualité

La base de la base !!! Tu peux adopter n’importe quelle attitude, si tu ne fournis pas le travail qui est attendu de toi, tu as de faibles chances de convaincre ton entreprise de t’embaucher. C’est un peu comme un blog : tu peux avoir un super design, une super structure, passer beaucoup de temps à faire des réglages et laisser de nombreux commentaires à tes blogueurs préférés, si ton contenu n’est pas de qualité, les moteurs de recherche ne te classeront pas bien. Et bien là, c’est pareil, ton entreprise si elle a le choix, privilégiera les candidats qui fournissent un travail à la hauteur des espérances de l’entreprise !

2. Être proactif

Faire le travail demandé, c’est bien mais aller au-delà de celui-ci est encore mieux ! Les stagiaires qui se démarquent sont ceux qui ne s’arrêtent pas aux uniques tâches qui leur sont demandées. Être proactif c’est savoir proposer des choses à son employeur de manière spontanée.  Ça peut être son temps pour de nouvelles missions lorsque l’on a terminé les nôtres, partager un retour sur expérience, proposer une alternative à une situation dont tout le monde se plaint. Bref, n’importe quelle action qui apporte une valeur ajoutée à l’entreprise mais qui n’est pas initialement demandée.

3. Démontrer de l’intérêt pour le stage

Quoi de plus agaçant pour un maître de stage que de se demander si son stagiaire est satisfait par son travail et aime ce qu’il fait. Si l’intérêt pour le poste et l’enthousiasme pour les missions ne sont pas clairement manifestés, peu de tes supérieurs penseront à t’offrir une promotion. En effet, démontrer que tu aimes ton poste et que ton travail t’intéresse va forcément jouer en ta faveur si tu souhaites être embauché. Qui a envie d’embaucher une personne dont l’unique intérêt est de renflouer son compte en banque à la fin du mois sans se soucier du reste ?

4. S’adapter à la culture de l’entreprise

Une des choses primordiales lorsque l’on rejoint une entreprise est de s’adapter à sa culture. Il est important de travailler dans la même dynamique que ses collègues pour s’intégrer rapidement et montrer qu’on correspond au profil de la boite. Dans mon entreprise et à mon poste par exemple, j’ai dû rapidement accepter de ne pas rendre un travail parfait, mais préférer un travail de qualité convenable dans les meilleurs délais. La productivité est clé et le résultat est mesuré en prenant en compte la qualité du travail MAIS AUSSI le temps passé (alors que quand j’étais étudiante, je passais un temps fou à peaufiner un devoir dans le but d’avoir la meilleure note possible). Les stagiaires qui s’adaptent à la culture et savent prendre le rythme de l’entreprise se démarquent très rapidement des autres.

5. Partager ses ambitions tout en restant humble

Il est important de partager tes ambitions avec ton maître de stage et tes collègues surtout si l’une d’elles est de décrocher un poste dans ta boite. Ça permet de montrer que tu es mature, que tu as un projet réfléchi et que tu n’as pas pris ce stage au hasard. Attention, à ne pas trop en parler non plus, l’essentiel est d’informer et non pas de réclamer. Il est bon d’avoir de l’ambition mais il faut d’abord faire ses preuves ! Aussi, rester humble va t’aider à atteindre ton objectif. Si tu es ambitieux et travailleur, et que ton maître de stage te confie qu’il va essayer de te promouvoir, il va falloir être discret, respecter le processus et ne pas trop te la raconter. Un stagiaire très performant mais qui se la raconte peut ruiner toutes ses chances d’embauche pour cause d’arrogance !

6. Se montrer disponible

On nous demande notre aide dans l’équipe d’à côté pour finir la préparation un projet ? On libère un peu de temps pour y contribuer. J’ai entendu plusieurs fois des stagiaires refuser des tâches qui leur étaient confiées sous différents prétextes (projet hors-scope, pas le temps, envie de partir à l’heure exacte etc …).  C’est peut-être vrai, mais dans la mesure du possible, il ne faut pas hésiter à soutenir d’autres projets de manière ponctuelle. D’une part, ça donne une bonne image (esprit d’équipe, dévotion, comprendre les priorités de l’entreprise), d’autre part, ça permet de te faire connaître et d’avoir plus de gens à même de te recommander en fin de stage si tu as fait bonne impression ! Sans parler du fait que si ton équipe actuelle ne recrute pas peut-être que celle que tu as aidée ponctuellement a un poste à t’offrir !

7. Donner l’image d’un professionnel

L’essentiel quand on est stagiaire de fin d’études est de se comporter déjà comme un professionnel. Quelques idées : manger avec les employés, participer aux événements organisés par l’entreprise, faire du networking avec d’autres équipes etc… En gros : adopter le comportement de l’employé et non pas du stagiaire. Si tu profites de tes heures de boulot pour faire ton rapport de stage, traîne qu’avec des stagiaires, baisse les yeux quand tu croises des supérieurs hiérarchiques, tu donneras l’image d’un personne immature pour le poste. De plus, dans l’apparence, prends soin de la manière dont tu te présentes : si tous les employés sont en pantalon en toile, chemise et chaussures fermées, suis la tendance, au lieu de débarquer en jean basket tee-shirt ou pire : en costard.  Cette attitude prouve que tu es déjà bien intégré, un vrai plus pour l’entreprise !

Conclusion

Même si décrocher un emploi dans l’entreprise qui t’accueille en stage ne dépend pas uniquement du toi, certaines attitudes peuvent influencer ton embauche. Par exemple, s’il y a un poste ouvert pour 5 stagiaires, ces attitudes vont certainement t’amener au peloton de tête. Prouver que tu es à la hauteur, ambitieux, prêt à faire face aux challenges sont des qualités qui font la différence !

Enfin et surtout, si tu obtiens un fameux contrat à la fin de ton stage comme désiré, ne change ton comportement une fois embauché ! Le but n’est pas de prétendre que tu devrais être embauché mais de démontrer que tu es un bon professionnel !

Et toi, as-tu des conseils à donner aux stagiaires qui souhaitent se faire embaucher après leur stage ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

2 commentaires

  1. Des conseils frappés au coin du bon sens. Et pourtant, j’en ai vu des stagiaires dont le seul intérêt est de se faire embaucher mais qui oublient qu’une entreprise, et surtout une petite PME, a besoin de personnes qui s’impliquent.

    Alexandre
    take a breath and be relax

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !