L’anglicisme et moi : 10 mots de la vie pro que je n’utilise qu’en Anglais !

Depuis que j’habite à l’étranger, le français n’est plus vraiment ma langue principale. Travaillant dans une entreprise internationale en Espagne, je pratique l’anglais tous les jours en tant que langue de travail mais je parle aussi espagnol (b oui on est quand même en Espagne) ou encore français (il y a beaucoup de francophones). Enfin ça, c’est en théorie, car en pratique je parle plus souvent spanglish, franglais, espinglés, frañol, voire même frengñol (non, ces mots n’existent pas tous) qu’une des trois langues citées. En gros, je parle un mélange de tout mais aucune langue de manière parfaite, même pas ma chère langue maternelle, à qui j’avais pourtant été fidèle pendant les 20 premières années de ma vie.

anglicisme

Oui c’est triste mais il semble que le monolinguisme est outdated (ça y est je commence ma dérive)! Place au multilinguisme et pour l’illustrer je te présente 10 mots que j’utilise tout le temps en anglais et ce, quelle que soit la langue parlée !

Open-space

Un espace de travail ouvert ?! Je ne sais pas, ça sonne pas bien et c’est trop long. Pour moi c’est open-space et puis c’est tout !

« A part les directeurs, les employés travaillent dans l’open-space »

Feedback

En français, feedback serait quelque chose comme « retour », « impression » ou « commentaire » mais dans le sens « donner des retours », « partager ses impressions ». Pas de mot dédié donc pour une notion qui est pourtant si utile lorsqu’on souhaite améliorer quelque chose et qu’on a besoin de commentaires constructifs, opinons etc…

« Est-ce que tu peux me donner ton feedback sur cette présentation ? »

Turnover

Ce mot veut tout d’abord dire chiffre d’affaires que j’utilise sans problème en français. Cependant, il veut aussi dire « roulement du personnel » (prend en compte nouveaux employés / employés qui quittent la boîte). Bref, comme tu peux le voir, c’est un terme difficile à traduire en français (j’ai d’ailleurs eu du mal à te l’expliquer) alors « turnover » gagne dans toutes les langues.

« A cause du turnover de l’entreprise, le budget formation des nouveaux arrivants explose ! »

Best-practice

Très utile et utilisée, cette expression  est facile à traduire en français par « meilleure pratique ». Pourtant, je trouve que best-practice est une expression beaucoup plus appropriée dans le monde du travail car je trouve qu’elle met l’accent sur le côté « optimisation » que je ne perçois pas dans la version française (je pense que c’est juste moi en fait).

« En général, je recommande d’envoyer un lien vers le document  plutôt que de l’envoyer en fichier joint. C’est une best practice ! »

Achievement

Lui aussi très utilisé au travail, le mot achievement est pour moi difficile à traduire en français. Il serait l’équivalent « d’une réussite », « d’un accomplissement » etc… Je pense que s’il est difficile à traduire c’est aussi pour des raisons culturelles. En France, on ne s’attarde pas trop sur les succès, les réussites, c’est assez américain en fait. Du coup, je pense qu’il est bizarre pour moi de parler d’accomplissement (d’ailleurs je trouve que ça sonne pas bien) !

« Les résultats de l’enquête de satisfaction sur le dernier événement sont très positifs. Allons célébrer cet achievement ! »

Milestone

Dans le même thème, quand on s’occupe d’un projet (oui malgré l’article Je n’ai pas de projet et non, ce n’est pas une tare ! je suis souvent impliquée dans des projets) on a souvent des « milestones » sur le parcours. En français, ça se traduit par des « jalons » mais ce mot me parait tout sauf explicite. Je dirais qu’il signifie « la fin d’une étape clé » ou « le passage d’une étape majeure ».

« On a fini d’installer le logiciel aux 100 personnes du département, la phase 1 est donc terminée, on vient de passer un milestone ! »

Implementation

Je pensais que ce mot existait en français jusqu’à ce je réalise que mon correcteur orthographique me le souligne systématiquement. Je pense que tu l’auras compris, ce mot veut dire « mettre en oeuvre ». Encore une fois, pas de mot mais une expression pour traduire cette notion, donc j’utilise la version anglaise !

« On va passer à l’implementation du projet maintenant que la phase de préparation est terminée ».

Bottleneck

Littéralement, ce mot veut dire « goulot » mais il traduit la notion d’embouteillage, d’accumulation. Le bottleneck est donc un ralentissement du processus dû à une capacité d’absorption inférieure par rapport aux étapes précédentes.

« A la période de nöel, le département approvisionnement est débordé et crée un bottleneck. Il faudrait recruter pour éviter les retards ! »

Gap

Je me rappelle en licence quand mon prof de marketing nous disait qu’il utilisait l’expression « gap » en français dans la vie courante. On le regardait tous avec des gros yeux du genre « mais de quoi il parle ? ». Je dois dire qu’il avait raison, ce mot est très utile pour exprimer l’écart qu’il y a entre deux situations.

« Il y a un gap entre le mode de vie français et américain, ces deux cultures n’ont rien à voir ! »

Leverage

Ce mot, je l’utilise peut-être tous les jours au travail et pourtant je ne saurais pas vraiment par quel mot le remplacer si je devais le dire français. Justement, il n’y a pas vraiment de mot mais plutôt des expressions comme « tirer parti », « mettre à profit » bref des équivalences pas aussi précises que le mot lui-même.

« Il faut que je leverage son expertise avant qu’il quitte la boîte ! »

 


L’anglais dépasse t’il le français ?

La langue française a beau être riche voire même vénérée par certains étrangers (j’exagère peut-être un peu), il y a beaucoup de mots et expressions anglais qui peuvent être utilisés tels quels en français. Ceux-ci se retrouvent d’ailleurs beaucoup dans le langage professionnel ce qui n’est pas vraiment surprenant compte tenu de la place qu’occupe les Etats-Unis dans le monde des affaires. Mais ne t’inquiète pas, la langue française est loin d’être désuète, elle est encore largement utilisée et plébiscitée par de nombreux étrangers (notamment dans la mode, la cuisine etc…). Pas de panique donc si tu ne maîtrises pas encore très bien l’anglais, le français a encore de nombreuses années devant lui !

Et toi, y’a t’il des mots ou expressions que tu n’emploies que dans leur version anglaise même lorsque tu parles en français ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

3 commentaires

  1. Feedback et gap font aussi partie de mon quotidien linguistique. Travaillant comme « prof » dans un collège/lycée britannique, mes élèves me demandent souvent de traduire certains mots de vocabulaire. J’en suis souvent incapable et il en résulte beaucoup de franglais, ce qui est un comble dans ma profession ! xx

    1. C’est vrai que c’est un comble ahaha. En même temps, les nouvelles générations sont habituées au franglais… rien que sur les réseaux sociaux je suis épatée de voir à quel point l’anglais remplace le français (« Like », « Get Ready with me », « Haul », « tag » pour n’en citer que quelques uns…). Bon courage dans ta profession, tu as certainement beaucoup de fil à retorde !

  2. Vivre à l’étranger amène souvent à vivre cette situation. Si on est entouré de plusieurs langues, nous avons tendance à utiliser le mot le plus « pratique » qui nous viendra à l’esprit, peu importe la langue. Et comme tu le dis si bien, on découvre bien souvent des concepts que l’on comprend mais pour lesquels le français n’aura pas de mot…
    C’est les joies de l’apprentissage d’une nouvelle langue !

    Bonne continuation à toi avec l’anglais !

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !