15 leçons SEO pour améliorer ton référencement

S’il y a bien un thème qui est plébiscité dans la blogosphère c’est le SEO ou Search Engine Optimization. Le but de cette pratique est d’améliorer le référencement de ton site dans les moteurs de recherche pour que ton site soit trouvable par les internautes et de manière totalement gratuite. Dans mon entreprise, j’ai eu la chance d’avoir une formation d’un jour proposée par les ressources humaines et cerise sur le gâteau, la formatrice est l’expert SEO de ma boîte mais en plus une très bonne amie (qui a d’ailleurs contribué à rendre mon 26 ème anniversaire un jour de grand bonheur).

15- conseils-SEO

Même si j’avais quelques notions sur le sujet grâce à un stage en web-marketing en 2010, je sentais que j’avais besoin d’un petit rappel, notamment car les techniques évoluent (l’algorithme de Google ne cesse de changer) mais aussi car je n’ai jamais eu de formation sur le thème à proprement parlé.

J’ai donc sélectionné 5 bonnes pratiques, 5 mauvaises pratiques et 5 choses à savoir pour t’aider à améliorer le référencement de ton site ou blog grâce à Google !

A faire

1. Identifier les mots clés qui qualifient ton contenu

Pour améliorer la visibilité de ton site dans un moteur de recherche, il faut que tu positionnes ton contenu. Pour cela, sélectionne un mot clé (ou expression clé) pour ta page et place le en titre et dans le contenu de ton article.  Trouve des termes associés que tu ajouteras dans ta description et ton contenu pour être mieux référencé.

2. Choisir des mots clés où la concurrence est faible et les recherches élevées

Pour optimiser ton classement, essaie de choisir des mots clés peu utilisés par tes concurrents mais tout de même recherché. On évitera donc de se positionner sur « blog beauté » mais plutôt sur « blog maquillage bio » par exemple puisque c’est plus spécifique et moins concurrencé. Pour avoir une idée de la concurrence et trouver les meilleurs mots clés, l’outil de planification de mots clés disponible gratuitement sous Google Adwords peut être utilisé.

3. Intégrer différents types de contenus dans un article

La richesse d’un site aujourd’hui est dans le contenu. Il ne faut pas hésiter à utiliser des images pour illustrer, des vidéos pour expliquer, des podcasts, des guides à télécharger etc… Ces différents supports permettent de valoriser ton fournir un contenu riche à tes visiteurs ! Cependant, il faut utiliser des mots clés dans les méta-datas des fichiers et médias pour qu’ils soient associés au bon sujet dans les moteurs de recherche et attirent eux aussi des visiteurs depuis d’autres sources (Google image, Youtube etc…).

Aujourd’hui, le contenu n’est plus écrit mais designé ! – Marina D.L.F

4. Utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir ton contenu

Les réseaux sociaux sont des sources de liens pour ton blog et donc permettent d’améliorer ton référencement. Ainsi, avoir des comptes sur Twitter, Facebook, Instagram, Pinterest etc… joue un véritable rôle dans le classement de ton site dans les moteurs de recherche.

5. Travailler tes titres et ta description

Les choses primordiales pour les moteurs de recherches sont les titres et les descriptions, car ceux sont eux qui apparaissent sur leur plateforme lorsqu’on exécute une recherche. Il faut donc que ton titre intègre ton mot clé principal et que ta description renforce ton titre avec des mots associés pour que les moteurs de recherches classent au mieux tes articles.

A ne pas faire

6. Utiliser des expressions marketing banales

Pour que ton SEO soit efficace pour ton site, il faut que tes mots clés soient spécifiques et explicites. Par exemple, si tu es une organisatrice de mariage sur Bordeaux avec un site où tu présentes tes services,et que tu souhaites te positionner sur le mot clé est « Mariage pas cher », tu commets une erreur. D’abord, ton audience recherche certainement des astuces ou des sites où ils peuvent trouver des objets pas chers pour leur mariage. Mais surtout, il sera très difficile de te positionner sur ces mots clés compétitifs. Préfères donc « organisateur mariage bordeaux » et une description où tu expliques que tes services sont bons marchés…

7. Mentionner des sites que tu n’aimes pas

Pour les moteurs de recherches, les liens sont comme des recommandations. Chaque lien que tu mets, améliore le référencement du site qui est pointé par le lien. Si tu veux donc parler de ton concurrent ou d’un site de SPAM, ne mets surtout pas de liens vers eux (où mets le en « no-follow- dans ton code HTML) sinon tu envoies le message inverse aux moteurs de recherches.

8. Faire des partenariats avec des sites aléatoires

Les partenariats avaient l’habitude de marcher dans le passé mais les internautes ayant abusés, ils sont aujourd’hui plus contrôlés. Si tu as un blog de cuisine et que tu fais un échange de lien avec une blogueuse végétarienne, qui parle de son alimentation, Google va certainement prendre ça comme des recommandations de vos sites respectifs et améliorer votre référencement . Par contre, si tu fais un échange de lien avec un site de streaming de série, puis un site d’un groupe de rock aux US et enfin un site de lecture, les moteurs de recherchent vont remarquer que tu fais des fausses  recommandations et vont pénaliser ton référencement.

9. n’écrire que pour le SEO

Certes, il faut savoir positionner ses mots clés dans l’article mais il ne faut pas à tout prix placer ses mots clés et termes associés à tout va. L’essentiel est d’avoir un contenu de qualité pour son lecteur. Google sait quel site est bon et quel site est mauvais grâce à plusieurs facteurs (temps passé sur chaque page, visite de plusieurs pages, commentaires etc…) donc s’il remarque que tes visiteurs s’en vont très rapidement c’est que ton contenu est mauvais et il te fera descendre dans les résultats.

10. Dupliquer ton contenu

Encore une chose qu’il ne faut surtout pas faire, c’est de dupliquer un contenu. Ceci est pénalisé par Google qui ne sait pas quel contenu est le mieux et ne sait pas quoi proposer à la personne qui recherche des infos. Du coup, évite de nommer tes articles de la même manière et d’avoir la même intro. Par exemple un article intitulé « Mes favoris du mois » avec en description « Voici mes favoris du mois  » et en introduction : « Comme d’habitude, retrouve dans l’image ci-dessous mes favoris du mois » sera mauvais pour ton référencement. Même quand tu fais des séries, essaie de renouveler tes textes pour ne pas être pénalisé.

A savoir

11. Le SEO prend du temps

Tu l’auras compris, les moteurs de recherchent s’appuient sur tellement de facteurs qu’il faut un certain temps pour que Google se rende compte que ton contenu est de qualité. Il ne faut donc pas désespérer quand tu n’as pas beaucoup de visites au début. Au fur et à mesure, tes efforts devraient payer.

12. Plus ton site sera plébiscité par les autres mieux il sera référencé

Si ton site est mentionné dans de nombreux autres sites, cela aura un très fort impact sur ton classement. En effet, Google privilégie davantage les opinions des autres sur ton site que ton propre travail sur ton blog (SEO, mots clés etc…). N’hésites donc pas à faire connaitre ton merveilleux blog dans ta communauté pour qu’il soit un maximum plébiscité par d’autres sites et augmente ton référencement.

13. Les commentaires que tu laisses n’améliorent pas directement ton référencement

Rien ne sert de laisser des commentaires à tout va en pensant que cela va compter comme une recommandation vers ton blog. La plupart du temps, la partie commentaires est en « no-follow » et donc n’est pas prise en compte comme un lien recommandé par les moteurs de recherches. Et oui sinon, ça serait trop facile !

14. La qualité des liens pointant vers ton site est bien plus importante que la quantité

S’il y a bien une chose à privilégier, c’est la qualité de ton réseau et notamment les sites populaires et avec de l’influence dans ton secteur. Être référencé dans un site très visité va être plus bénéfique qu’être référencé par 10 sites débutants donc si tu fais un article invité, choisis-bien ton partenaire !

15. Rien ne remplace un contenu exclusif et de qualité

Quoi qu’il arrive, tes lecteurs viendront avant tout pour le contenu de ton blog que pour tes stratagèmes SEO. Du coup, proposer un contenu exclusif et de qualité est le meilleur conseil SEO que l’on peut te donner !


 

En conclusion

J’espère que cet article t’as été utile. Il y a tellement de choses que j’ai apprises dans cette formation que je n’ai pas tout mis. J’ai sélectionné les choses qui m’ont le plus marquée et qui, je pense, sont bonnes à savoir en général. Pour en savoir plus sur le SEO, tu trouveras de nombreux articles ou livres sur le sujet sur Internet, n’hésites pas à faire tes recherches. Aimant beaucoup le blog No Tuxedo, je te recommande d’y faire un tour et de lire les articles de Lou sur le référencement (oui, là je suis en train d’augmenter son référencement).

En tout cas, cette formation SEO m’a ouvert les yeux et m’a permis de réaliser que j’avais encore pas mal de choses à faire pour optimiser la visibilité de mon blog sur les moteurs de recherches. Même si aujourd’hui, après 9 mois de blogging, les moteurs de recherche et notamment Google sont la première source de trafic, je suis sûre que je peux encore mieux faire ! J’espere avoir le temps de m’y consacrer d’ici quelques semaines  🙂

Et toi, appliques-tu des techniques SEO pour améliorer le référencement de ton site ? Quelles sont tes meilleures techniques ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

6 commentaires

  1. Article très complet, merci! J’avoue que je ne me suis pas trop penché sur le SEO pour l’instant, un comble pour un blog qui parle entre autres de conseils blogging! J’ai plutôt une écriture spontanée, ça m’embête de devoir choisir des mots-clés pour être bien référencée. Pourtant, je sais que c’est important, mais c’est vraiment quelque chose qui m’ennuie. Mais à voir dans le futur, peut-être qu’une fois que je m’y serai un peu penchée, je ne pourrai plus m’en passer!

    1. Hello Nolwen, j’avoue que je suis surprise compte tenu du type d’articles que tu écris ! Tu as raison de garder une écriture spontanée, écrire pour son audience est la clé du SEO. Ce que tu peux faire en revanche c’est quand t’as fini ton article, tu penses aux mots clés pour les mettre dans le titre, la description, l’URL et dans l’image que tu ajoutes. Ces peaufinages peuvent se faire juste avant la publication. Et rien que ça devrait faire la différence ! 🙂

    1. Super, tu m’en diras des nouvelles. Et courage, les débuts peuvent être décourageants car peu de visites mais d’ici quelques mois tu auras des visiteurs régulièrement grâce au SEO ! Ca motive énormément, tu verras 😀

      1. Merci! Pour l’instant j’ai installé une page coming soon, j’ai essayé de suivre tes conseils concernant les mots clés. Je ne sais pas si cela fonctionne comme pour un article.

        Sinon j’ai une question: Tu parles d’éviter la duplication de contenu. J’aimerais savoir si cela concerne également les sites multilingues. J’utilise le plug in polylang pour publier des articles en français, puis leur version en anglais. Concrètement, je me retrouve avec 2 articles identiques mais dans 2 langues différentes. Est-ce que tu penses que c’est quelque chose que Google pourrait pénaliser?

        Recommendation pour les blogueurs/euses qui ne veulent pas trop se prendre la tête avec le référencement: le plugin wordpress YOAST est absolument génial. Il suffit de renseigner les champs et de suivre leurs recommandations.

        Bonne soirée,

        Tiavina

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !