Témoignage : J’ai fait un prêt pour payer mes études

Faire un prêt alors qu’on ne gagne pas sa vie semble pour beaucoup inconcevable. Et pourtant, c’est la décision que j’ai prise il y a maintenant 6 ans.

Faire-un-pret-etudiant

Diplômée d’une licence en commerce, marketing, gestion, je souhaitais poursuivre mes études et obtenir un Master en Management reconnu au niveau national et international ! C’est ainsi qu’à 20 ans, j’ai passé plusieurs concours pour rentrer dans une Grande Ecole de Commerce. Fière d’avoir été admise dans plusieurs de ces écoles, j’ai décidé de suivre mon ambition et de faire un prêt de 20,000€ pour pouvoir financer cette formation.

Est-ce une décision que je recommande ou au contraire que je regrette ? Quelles leçons ai-je tirées de cette expérience ? Mon témoignage dans cet article !

6 ans d’endettement …

Lorsque j’ai décidé de faire un prêt pour financer mes études, je ne m’attendais pas à ce que cette décision impacte autant ma vie.

Durant mon Master, j’étais convaincue que ce choix était le bon. La formation délivrée était de qualité et à la hauteur de mes espérances. Je suis partie en échange universitaire à l’étranger dans le cadre d’un double diplôme et ai décroché un super stage rapidement pour mon année césure ! Au top quoi.

Mais une fois diplômée, bien qu’ayant eu un parcours académique réussi (Masters obtenus avec mention Bien), le monde du travail ne m’a pas déroulé le tapis rouge ; même avec ces fameux diplômes à près de 20 000€ !

J’ai ainsi dû passer par quelques mois de chômage, une période de précarité accompagnée d’un maigre salaire pendant environ un an. J’étais stressée de ne pas pouvoir rembourser mon prêt, je me faisais du soucis et je commençais à regretter d’avoir fait ce choix au lieu de choisir une formation équivalente dans une université.

Puis, j’ai obtenu un contrat à durée indéterminée et mes problèmes de précarité et solvabilité ont disparu. Ainsi, un an après avoir obtenu un CDI, j’ai décidé de rembourser intégralement mon prêt grâce aux économies effectuées depuis plusieurs années.

A l’heure actuelle, je ne regrette donc pas d’avoir fait un prêt puisque je pense qu’il m’a aider à en arriver là où je suis aujourd’hui. Cependant, je ne saurais jamais si l’argent emprunté aura été la cause de ma situation actuelle ou si j’aurais pu en arriver là sans m’être endettée…

 

Pourquoi faire un prêt pour financer ses études ?

Les personnes ayant recours au prêt étudiant sont généralement discrètes sur le sujet. Voici quelques raisons qui peuvent par exemple t’inciter à faire un tel choix:

  • Ta famille ou tes proches ne peuvent pas t’aider à financer tes études (complètement ou en partie)
  • Tes parents souhaitent te responsabiliser
  • Malgré le prix de ses formations, l’établissement a une très bonne réputation dans son secteur
  • Tu souhaites reprendre tes études pour te réorienter ou compléter ton cursus d’un diplôme additionnel

Pour ma part, j’ai fait un prêt étudiant pour les trois premiers points mentionnés.

 

Mon avis sur le prêt étudiant :

les points positifs

_On a accès à des taux préférentiels : si la formation choisie offre des débouchés (c’est notamment le cas des écoles de commerce), les banques proposent des taux intéressants, n’hésites-pas à faire jouer la concurrence pour obtenir le taux le plus bas !

_On peut se concentrer sur ses études : une fois le contrat signé, tu sais que tu n’auras pas de problèmes à payer tes études, tu n’as donc pas à chercher des solutions de financements additionnelles qui peuvent te distraire de ta formation.

_On est plus motivé que jamais : Avec un prêt de plusieurs milliers d’euros, tu prends conscience de la valeur de l’éducation et tu réalises que sécher les cours est en fait cher !

LES POINTS négatifs

_On n’a pas vraiment le droit à l’erreur : Une fois le contrat signé avec ton organisme de formation, tu t’engages à lui payer un certain montant même si tu souhaites arrêter avant la fin de ton cursus. Si tu changes d’avis, tu seras ainsi endetté(e) et sans diplôme ! Oui je confirme, ça met la pression.

_On ne peut pas profiter pendant les premières années de sa vie active : Alors que certains décident de se prendre une année sabbatique, de voyager, de partir en Australie ou au Canada en PVT, toi tu ne peux t’accorder ce luxe puisque tu dois trouver un travail pour rembourser ton prêt au plus vite.

_La recherche d’emploi est d’autant plus stressante : Si tu ne trouves pas un travail stable et assez bien rémunéré, tu risques de ne pas pouvoir rembourser ton prêt, c’est donc le stress jusqu’à décrocher un CDI (et encore…).

 

Quelles sont les alternatives au prêt étudiant ?

Avant d’avoir recours à l’endettement pour financer ta formation, saches qu’il y a certaines options qui peuvent te permettre d’éviter de faire un prêt ou d’alléger son montant. En voici quelques unes :

Demander des bourses

Certes, il y a les bourses nationales (CROUS), mais tu peux aussi avoir droit à des bourses régionales, départementales, municipales voire même liées à ton université. Elles sont cumulables alors n’hésite-pas à te renseigner et faire tes demandes !

Faire de l’apprentissage

A l’université ou en école privée, cette option te permet de suivre tes études tout en travaillant dans une entreprise qui finance tes études et te rémunère. Une très bonne alternative que je recommande car en plus d’être économique, cette option te permet de gagner en expérience professionnelle et d’améliorer ton employabilité !

Aller à l’Université plutôt qu’en école privée

Il a souvent des formations équivalentes en Université. Les Ecoles Universitaires de Management (anciennement Instituts d’Administration des Entreprises) sont de très bonnes alternatives aux écoles de commerce par exemple !

Trouver un petit-boulot

Il est parfois possible de cumuler un job étudiant à côté de tes études pour pouvoir avoir des revenus réguliers. Plusieurs personnes de mon entourage travaillaient le weekend et certaines soirées dans des entreprises de restauration rapide par exemple ! Pour ma part, je faisais des missions de baby-sitting.

Arrêter ses études pour travailler et mettre de l’argent de côté

Il est tout à fait concevable de prendre une pause dans ses études pour travailler quelque temps et mettre de l’argent de côté avant de finir ses études. C’est d’ailleurs fréquent dans certains pays scandinaves comme en Finlande m’a t’on expliqué !


Mes conseils pour faire un prêt étudiant

Si après avoir lu mon témoignage et mon avis sur le prêt étudiant, tu souhaites faire un prêt pour financer tes études, voici quelques conseils tirés de mon expérience :

  • Demande une somme plus généreuse que prévue pour avoir une marge
  • Contacte plusieurs banques pour obtenir la meilleure offre
  • Prends ton temps avant de signer, pose des questions à ton banquier !
  • Débloque au fur et à mesure, selon tes besoins du moment (attention tout de même au nombre de déblocages autorisés dans le contrat)
  • Travaille à côté lorsque tu en as l’occasion pour commencer à te faire une cagnotte
  • Place l’argent gagné jusqu’à obtenir un emploi stable puis commence à rembourser

Voilà, tu as je l’espère, toutes les clés pour te décider à faire un prêt étudiant ou non.

Et toi, as-tu eu été amené(e) à faire un prêt pour financer tes études ? Quelles leçons en as-tu tirées ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

Un commentaire

  1. Bonsoir mes dames et messieurs,

    Nous sommes là pour le soutien des plus démuni; la lutte contre
    la pauvreté et le taux de chômage, ainsi pour le développement de
    tous; nous octroyons
    des financements d’argent, des investissements d’argent et des prêts
    d’argent à tout particuliers.
    Quels que soit vos projets d’affaires, de rêve, ou soucis financiers;
    nous vous offrons nos services dans les domaines suivants: (
    Entreprenariat – Financement – Prêts immobiliers – Prêts à
    l’investissement – Prêt automobile – Dette de consolidation – Marge de
    crédit – Deuxième hypothèques – Crédit scolaire – Prêts personnels
    d’argent – Prêts agricols etc… )
    Ces offres varient d’un montant de 10000 € à 80000000 € avec un taux
    d’interêt très flexibles qui est de 3% et remboursable sur une large
    durée de votre choix selon votre engagement sans aucune garantie, ni
    condition majeur en 72 heures; car ceci est dans le but de venir en
    aide à toutes personnes en difficultés pour un développement meilleur.
    Merci pour la compréhension et que Dieu vous bénisse.
    Pour toutes autres informations supplémentaire, veuillez contacter
    l’adresse suivante.

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !