5 choses à NE PAS dire en entretien d’embauche

entre-d-embauche-dont

Tu es à la recherche d’un job ? d’un stage ? d’une alternance ? Avant d’intégrer l’entreprise, tu ne pourras pas échapper au fameux entretien d’embauche. Comme tu le sais, cette étape permet au recruteur de voir si le candidat correspond au profil recherché et au candidat de savoir si l’offre est adaptée à ses envies. Il y a quelques mois, je te donnais 5 attitudes pour réussir un entretien d’embauche et pour enrichir ce thème, je vais aborder dans cet article, 5 attitudes à ne pas adopter en entretien d’embauche.

Un peu de contexte …

En ce moment dans mon équipe, nous sommes en pleine période de recrutement. Nous avons 2 postes ouverts pour juniors (CDD d’un an) et nous allons ouvrir un troisième bientôt. Du coup, dès qu’on trouve un CV qui semble intéressant, on propose un premier entretien téléphonique de 30 min. Après avoir enchaîné de nombreux entretiens dans la peau du « recruteur », j’ai aujourd’hui des conseils à donner aux candidats quant aux choses qu’ils ne devraient pas dire en entretien d’embauche.

 

Pourquoi pensez-vous être le bon candidat pour ce poste ?

Ne pas dire

  • « Après avoir terminé mes études, je recherche un travail »
  • « Je sais que c’est une entreprise dynamique et en croissance »
  • « Parce que je souhaite me reconvertir »

Avec cette question, on souhaite connaître l’intérêt du candidat pour le poste et les missions qu’il / elle aura à gérer. Dans les exemples présentés, la personne ne démontre en aucun cas si elle correspond au profil recherché, elle donne une réponse générique qui donne l’impression que n’importe quel type de job fera l’affaire à partir du moment où son objectif personnel est atteint.

Conseil : Sois spécifique ! Tu dois montrer que tu sais à quoi tu as postulé et que tu te vois faire les missions mentionnées avec intérêt.

Préfère donc plutôt :

Parce que je souhaite travailler dans la communication, les missions me semblent intéressantes et enrichissantes et je me reconnais dans le profil recherché.

Je vois que vous avez fait une thèse sur le pouvoir des réseaux sociaux dans le recrutement ?!

Ne pas dire

« Oui tout à fait, ça faisait partie de mon projet de fin d’année. »

Lors de l’entretien d’embauche, le recruteur souhaite en savoir un peu plus sur ton profil, tes compétences et ta personnalité. Il a bien évidemment préparé des questions mais il ne faut pas hésiter à argumenter et à rebondir sur une question ou un sujet.

Conseil : Chaque question est une opportunité pour toi de te vendre. N’hésite donc pas quand on te pose une question ou te lance sur une piste à rebondir et faire des parallèles avec ton expérience.

Préfère donc plutôt

Tout à fait, et d’ailleurs j’ai beaucoup appris sur le sujet. J’ai été amené à mesurer l’efficacité des réseaux sociaux et c’est quelque chose que je pourrais, je pense, mettre à profit pour ce poste notamment pour les missions relatives à l’analyse de l’efficacité des canaux de communication !

Vous savez ce qu’est la gestion du changement en entreprise ?

Ne pas dire :

« Euh oui, j’ai moi-même été confronté à plusieurs changements dans ma vie. Changement de ville, d’école etc… »

Cette réponse démontre que la personne n’a pas de connaissances particulières sur le sujet et ne s’est pas renseignée en amont mais au lieu d’avouer clairement qu’elle souhaite en savoir plus, elle invente une réponse !

Conseil : Il n’y a pas de honte à dire qu’on n’est pas familier avec un concept a partir du moment où ce n’est pas primordial pour le poste. Il vaut mieux se renseigner sur le concept avant l’entretien et admettre qu’en pratique, on souhaite en savoir plus !

PRÉFÈRE DONC PLUTÔT

J’ai eu quelques cours et je me suis renseigné sur Internet mais je n’ai jamais concrètement appliqué les concepts. C’est un domaine qui semble stratégique et passionnant et j’aimerais en savoir plus  !

 

Pourquoi avez-vous postulé à cette offre ?

Ne pas dire

« Votre entreprise est leader sur son marché et est présente dans XX pays. Elle fait un chiffre d’affaires de XX. De plus, c’est une entreprise qui, je pense offre un environnement de travail de qualité car son taux de turnover est faible et son nombre d’employés  est en croissance de XX % au depuis XX années. »

Il n’y a aucune interprétation des données, la personne recrache bêtement ce qu’elle a lu (certainement sur internet) sans le mettre en contexte. Elle semble réciter un discours marketing qui manque d’authenticité !

Conseil : Il est important de se renseigner sur l’entreprise à laquelle on postule, cependant il faut savoir utiliser ce qu’on apprend dans le bon contexte et pour soutenir d’autres propos.

PRÉFÈRE DONC PLUTÔT

Le secteur de XX m’a toujours attiré et j’ai d’ailleurs quelques expériences dans ce domaine comme vous pouvez le voir sur mon CV. De plus, l’offre d’emploi en elle-même correspond à mon profil et mes attentes et je serais ravie de travailler dans une entreprise dynamique qui sert des clients comme XX et XX et dont les parts de marché sont en constante augmentation !

Avez-vous des questions ?

Ne pas dire

« Euh… non. »

Les personnes qui n’ont pas de questions donnent l’impression qu’elles sont passives, n’ont pas bien écouté ou manquent d’intérêt pour le poste. Poser une simple question montre la motivation et une bonne question témoigne souvent d’un esprit analytique !

Conseil : Il est recommandé de préparer déjà des questions avant de commencer l’entretien. L’idéal est d’avoir des questions de « secours » s’il est difficile de rebondir sur des choses dites pendant l’interview.

PRÉFÈRE DONC PLUTÔT

Pouvez-vous m’en dire plus sur l’équipe avec laquelle je serais amené à travailler (taille, manière de collaborer, etc…) ?

Vous m’avez parlé de missions liées à la gestion d’une newsletter et d’un blog. Quels outils utilisez-vous pour gérer ces missions : mailchimp ? wordpress ? d’autres plateformes ?

 


Assurer à son entretien d’embauche

Pour être sûr de faire la différence en entretien d’embauche, il faut mettre toutes les chances de son côté en adoptant des attitudes positives. Cependant, il faut aussi faire attention à la manière dont on aborde les questions posées et dont on y répond. Mieux vaut prendre son temps pour réfléchir à la réponse plutôt que se précipiter sur une réponse peu convaincante ; ce n’est pas un marathon ! En plus, il faut être préparé pour ne pas être déstabilisé par certaines questions mais en même temps, il faut rester spontané et savoir rebondir. Dit comme ça ça à l’air facile, mais c’est certainement plus facile à dire qu’à fairensurtout quand on est de l’autre côté.

Sur ce, je te souhaite bon courage pour tes futurs entretiens d’embauche. J’espère que tu vas tout déchirer !

Et toi, as-tu des conseils ou des recommandations de choses à ne pas dire en entretien d’embauche ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

4 commentaires

  1. Les candidats qui ne posent pas de questions, pour moi c’est rédhibitoire. Pour répondre à la question « Parlez moi de votre parcours », je dirais aussi qu’il faut éviter de se répandre dans des détails qui ne sont pas intéressants au regard du poste, mais plutôt de sélectionner les expériences qui matchent avec l’offre et de se présenter en quelques phrases synthétiques et percutantes.

    1. Oui c’est très vrai ça Mélanie. C’est important de savoir être synthétique et mettre en valeur les expériences qui apportent quelque chose au poste auquel le candidat postule !

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !