J’ai testé : faire de la figuration (au côté de la compagne du président)

Aujourd’hui, dans la série : Petits boulots et job d’été, je vais te parler d’un petit boulot fun : faire de la figuration dans un film. Si comme moi tu es originaire d’une région aux antipodes de Paris ou d’une très grande ville, ce type de travail se présentera certainement assez rarement. Il faut donc être attentif et se tenir informé pour ne pas laisser passer l’opportunité quand elle se présente.  Alors si tu veux en savoir plus sur mon expérience de figurante et connaitre le film dans lequel j’ai été invitée à tourner, n’hésite pas à en savoir plus en lisant la suite de cet article.

faire de la figuration

En quoi consiste la figuration ?

Au cinéma et à la télé, les figurants sont les personnes qui apparaissent dans le cadre de la caméra lors d’une mise en scène mais qui n’ont pas de rôle actif dans l’histoire. Ceux sont des personnes qui créent le contexte dans une scène, ils n’ont pas de ligne mais ont souvent une action à effectuer, un costume à porter ou une expression à adopter. Des critères physiques sont souvent spécifiés (sexe, âge, couleur de peau, couleur de cheveux etc…) cependant, c’est un métier qui ne demande pas de formation particulière. Une pratique du théâtre ou une expérience dans la comédie est néanmoins toujours appréciée.

COMMENT J’AI ÉTÉ AMENÉE À FAIRE De la figuration ?

J’ai tout simplement postulé à une offre d’emploi de figurant sur le site de pole-emploi. Les critères de recrutement étaient très larges : « recherche hommes et femmes de 18 à 70 ans pour tournage. Habits formels demandés ». J’ai envoyé ma candidature grâce au site de pôle emploi et ai été recontactée par l’équipe du tournage qui m’a donnée toutes les informations dont j’avais besoin pour me rendre sur le tournage le jour J.

CE QUE J’AI AIMÉ

  • Le métier en lui même : J’ai aimé voir ce que ça faisait d’être devant la caméra, c’est une expérience que j’ai trouvée fun ! Cependant, inutile de me chercher dans le film, puisqu’il s’agissait d’être assis dans une église et de prétendre qu’on écoutait une chorale alors que le personnage principal s’avançait dans l’allée. On était tous filmés de dos !
  • L’ambiance : Les équipes de tournages sont super sympas. Ceux sont souvent des gens passionnés par le cinéma et l’audiovisuel qui sont ouverts, flexibles et très humains. Ils faisaient des blagues, distribuaient des bonbons et gardaient toujours leur sourire et leur humour durant la durée de la mission.
  • Voir l’envers du décor : J’ai adoré me retrouver sur les lieux d’un tournage. Voir le nombre de personnes impliquées, les regarder s’organiser, se coordonner, exécuter les prises et admirer les acteurs jouer devant nous.
  • La rémunération : Lorsqu’on réussit à faire de la figuration, on est rémunéré au cachet. Dans mon cas j’avais reçu environ 70€ pour moins d’une demi-journée de tournage et avait été choyée tout au long de la mission. Des conditions qu’on a rarement l’habitude de rencontrer surtout dans le cadre des petits boulots et jobs d’été !

CE QUE J’AI MOINS AIMÉ

  • L’attente : on est convoqué à une certaine heure et on attend que ce soit notre tour, sans savoir quel est l’avancement et combien de temps ça va durer. La scène sur laquelle j’apparaissais ne durait pas plus de 5 minutes, nous avons attendu plus de 2h dans une salle avec une cinquantaine d’autres personnes jusqu’à ce qu’on soit appelé à se mettre en place sur le lieu de tournage. Mais malgré l’attente, l’expérience est plus qu’enrichissante et rentable.
  • Le manque d’organisation : un tournage de film est souvent chaotique, malgré la préparation en amont, les équipes de tournage ont constamment à faire face à des imprévus (météo, décor, acteurs etc…). L’équipe se contredit plusieurs fois, eux-même incertains de la tournure des événements mais ça fait parti du folklore !
  • La rareté des missions : il est dur de trouver des offres de figuration et donc d’arrondir ses fins de mois grâce à ce boulot. Il ne faut pas s’attendre à une source régulière de revenus grâce à ce job donc !

POUR QUI ?

Être figurant est un métier très accessible. Il requiert tout de même de la patience et de la flexibilité pour faire face à l’attente et aux imprévus. Il faut aussi être à l’aise devant la caméra et paraître naturel. C’est pourquoi, les personnes ayant fait du théâtre sont favorisées mais encore une fois, ce n’est pas nécessaire.

Ce métier nécessite aussi une grande disponibilité, il est donc dur à cumuler avec un autre boulot mais peut-être effectué par les personnes n’ayant pas de problèmes à se libérer sur semaine plusieurs jours à la suite !

COMMENT DÉCROCHER CE JOB ?

Je recommande dans un premier temps de consulter les offres sur le site de pôle emploi. Une simple recherche avec le mot clé « figurant » peut permettre de trouver les offres en cours. De plus, les journaux locaux, mairies font aussi souvent la promotion de ce type d’offres quand les tournages se font en région.

Il existe aussi des sites spécialisés en ligne pour trouver des offres pour faire de la figuration mais ces derniers sont souvent payants. Je n’ai personnellement jamais testé ces sites et par conséquent, je ne les recommande pas en particulier. Dans tous les cas, lorsque tu vois une offre, renseigne toi bien sur la société de production, le film et les critères demandés par les agences avant de t’engager. Tu peux tomber sur des personnes peu scrupuleuses !

Alors dans quel film ai-je été figurante et quelle compagne du président ai-je CÔTOYÉe ?

J’ai été invité au tournage du film 8 fois debout de Xabi Moliat avec l’actrice Julie Gayet, aujourd’hui très médiatisée notamment pour sa relation avec notre président de la république.

La bande annonce, c’est par ici :

CONCLUSION…CE QUE JE RETIENS DE MON EXPÉRIENCE DE figurant

Faire de la figuration dans un film a été une super expérience ! 7 ans après, je me souviens encore de ce moment avec beaucoup de bonheur. Si tu habites dans une région où de nombreux tournages sont organisés, je te recommande de jeter un œil sur les offres pour tenter l’expérience. C’était un super moment et je suis ravie d’avoir pu me faire un peu d’argent en faisant un job aussi cool. Je ne sais pas si cette expérience a développé mes capacités professionnelles mais elle m’a fait réalisé qu’il existait toutes sortes de manières de gagner sa vie et non pas le classique CDI de 35h de 9h à 17h du lundi au vendredi. Tu peux aussi choisir de vivre de ta passion (avec les risques que cela encourt) et décider de travailler dans le cinéma en tant que cameraman, réalisateur, acteur etc…

Et toi, as-tu fait de la figuration dans un film, une série ou un clip ? As-tu aimé cette expérience et est-ce quelque chose que tu voudrais retenter ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu aimeras peut-être aussi

Commentaire ? Avis ? Opinion ? Réflexion ? Exprime-toi ici !